Innovation : c’est le marché qui décide !

Le risque qu’entre un canapé au saumon et trois coupes de champagne, on laisse tomber son masque.C’est celle selon laquelle il existerait une valeur fondamentale calculable sans ambiguïté, et dont le prix de marché serait l’estimateur optimal.La relation ne passera plus par les canaux traditionnels, ni par l’ordinateur familial, ni même par le smartphone de l’automobiliste mais par l’ordinateur de bord, relié au web et autorisant de ce fait ce qui n’existe pas aujourd’hui : une communication bidirectionnelle et interactive.Les progrès dans les politiques économiques des pays en développement dans la décennie qui a précédé la crise financière globale – et qui leur ont permis de mieux gérer cette crise – ont renforcé cet optimisme.Le pouvoir de la critique et de la pensée va si loin en France, que nous avons universellement accepté l’affirmation de Descartes « Je pense, donc je suis »”, souligne Victor Sossou .Mais les conséquences seraient mondiales.Il est également fait état d’abus de psychotropes, de pression artérielle élevée et autres problèmes cardio-vasculaires.Mais comme il n’est pas rare dans ce pays d’avoir à affronter des dangers encore plus redoutables, les Libanais ont même mis au point des apps pour se signaler les manifestations, coups de filet ou autres affrontements armés et, ainsi, les éviter.S’il est à cet égard un enseignement à tirer des déboires européens, c’est que toutes les réformes entreprises ces dernières années l’ont été – et n’ont été – adoptées que sous les pressions et les menaces intenses des marchés financiers.Le Brésil s’inscrit parmi les pays de tradition juridique romaniste.Les spots ne pourront durer plus de 15 secondes, ils démarreront automatiquement (mais l’internaute pourra les zapper en continuant de scroller sa page), et seront pré-téléchargés sur les smartphones via un accès wifi afin de ne pas consommer de données.Nous allons le faire avec une idée nouvelle que nous portons ensemble, la colocalisation industrielle.Les femmes restant toutefois minoritaires dans le monde avec 47% de la population internautes.Cette « lunatic fringe » tient en otage l’ensemble du parti républicain dont elle ne représente pourtant qu’une minorité (4 républicains sur 10 selon un sondage Pew de novembre 2013).Mais, alors que les différents sondages montrent que, globalement, les opinions publiques placent les questions de sécurité et de défense en première ligne et, souvent, devant les questions sociales ou sociétales, les pouvoirs publics sont en décalage croissant avec leurs peuples.Pour exemple, l’Espagne consacre environ 1% de son PIB à la subvention des énergies renouvelables – plus que dans l’enseignement supérieur.

Advertisements