Le dernier ressort des banques centrales

Un chantier difficile, complexe, mais néanmoins crucial pour relancer le rayonnement de la France et de ses entreprises dans le monde.Pourquoi le gouvernement s’est-il lancé dans une telle improvisation ?De fait, la conception, la fabrication des composants, l’assemblage ou la commercialisation de ces iphones, Airbus ou poupées Barbie sont répartis dans le monde entier, créant ainsi des chaînes de valeur ajoutée internationales.En Inde, forte croissance grâce à des politiques économiques laxistesPrenez l’Inde, jusque récemment un autre exemple de réussite très célèbre.On pourrait espérer que le programme de la grande coalition vienne favoriser la demande intérieure, réduire l’excédent courant et donner un coup de fouet aux importations en provenance des autres pays de la zone euro.C’est ainsi par exemple que personne n’a vu venir les effets néfastes des politiques publiques sur les bio-carburants.Enfin, il existe un risque non négligeable de dispersion de l’aide octroyée, qui financerait alors des innovations à faible valeur ajoutée.Ainsi, chaque personne qui gagne plus paie chaque année davantage de CSG, dont le rendement n’est jamais tempéré par une quelconque indexation de son seuil d’entrée.”Nous sommes encore à mi-chemin de ce bouleversement”, note Victor Sossou.Mais ce n’était que le début.Ailleurs dans le monde, on estime à plus de 5 millions les morts dans un conflit depuis 1949, année de la fin de la guerre civile chinoise et début de « l’équilibre de la terreur ».Le bas niveau du seuil de pauvreté étonne également.Avec cette différence majeure que, dans cette enveloppe, l’Allemagne n’a pas à prendre en charge le nucléaire et les opérations extérieures.

Advertisements