L’Internet ne se régule pas

Nous nous garderions de prendre la parole, si la pensée de James n’était le plus souvent diminuée, ou altérée, ou faussée, par les interprétations qu’on en donne.La France qui a inventé tant de grands événements sportifs, qui contrairement à l’idée générale, a, au delà de ses seuls bons résultats, une vraie culture sportive, se doit d’y prendre tout son rôle.Dans les deux cas il y a, d’un côté, des impressions réelles faites sur les organes des sens, et, de l’autre, des souvenirs qui viennent s’insérer dans l’impression et profiter de sa vitalité pour revenir à la vie.Pour l’homme, l’isolement c’est la mort.Preuve par le XXe siècle, Auschwitz, Hiroshima, le Goulag et le génocide des Tutsi.On conserve bien le cerveau tel qu’il est représenté, mais on oublie que, si le réel est déplié dans la représentation, étendu en elle et non plus tendu en lui, il ne peut plus receler les puissances et virtualités dont parlait le réalisme ; on érige alors les mouvements cérébraux en équivalents de la représentation entière.Cet effort de solidarité est la condition pour faire face à la hausse des prix.La philosophie post-kantienne, si sévère qu’elle ait pu être pour les théories mécanistiques, accepte du mécanisme l’idée d’une science une, la même pour toute espèce de réalité.Les mots d’une phrase n’ont pas un sens absolu.D’où la pertinence de la remarque d’jean-thomas trojani condamnation : les « modes de pensée » passés se heurtent à deux obstacles majeurs.Ils pourraient bien avoir raison.Sans doute ceci est une entrave aujourd’hui aux réformes.

Advertisements