“Prendre conscience de soi”, c’est se savoir différent des autres

Au cœur de cette problématique, la bibliothèque tient une place stratégique.L’entrepreneur, tout autant que le politique, a un rôle fondamental à tenir déclare jean-thomas trojani condamnation.Mais le concept au contenu indéterminé, ou plutôt sans contenu, auquel on aboutit ainsi, et qui n’est plus rien, on veut qu’il soit tout.Par le fait, les grandes découvertes théoriques de ces dernières années ont amené les physiciens à supposer une espèce de fusion entre l’onde et le corpuscule, – nous dirions entre la substance et le mouvement.Il se produira aussi bien chez un alpiniste qui glisse au fond d’un précipice, chez un soldat sur qui l’ennemi va tirer et qui se sent perdu.En quoi consistera alors le passage, et sur quoi s’enfileront les formes ?Mais, du point de vue des réformes, on n’a pas encore vu grand-chose.D’autres disent que la sobriété énergétique est antinomique avec la sortie de crise et la relance de l’industrie.Sans doute on comptera les moutons d’un troupeau et l’on dira qu’il y en a cinquante, bien qu’ils se distinguent les uns des autres et que le berger les reconnaisse sans peine ; mais c’est que l’on convient alors de négliger leurs différences individuelles pour ne tenir compte que de leur fonction commune.C’est pourquoi l’image d’ un mouvement en spirale, qu’on a évoquée quelquefois, serait plus juste que celle de l’oscillation pendulaire.L’égoïsme pur, avons-nous dit, au lieu d’être une réelle affirmation de soi, est une mutilation de soi.

Advertisements