Prêt à une crise en Europe plutôt que d’accepter le démantèlement de la Pac?

En temps normal, lorsque le système financier est efficient et fluide, c’est par le biais de baisses de taux d’intérêt, censées rendre le crédit moins cher et plus abondant, que les banques centrales stimulent l’économie. La pénurie de temps étant à coup sûr l’un des facteurs les plus réducteurs du niveau de bien-être.Comme on l’a vu, ceci pourrait déclencher une panique et, finalement, un choc obligataire sur les rendements d’État américains.Se pose ainsi la question non résolue de l’articulation future des responsabilités en matière de supervision entre la BCE, les autorités nationales, et l’Autorité bancaire européenne créée en 2010 qui couvre l’ensemble des pays de l’Union européenne.Si la politique volontariste de l’Etat français dans ce domaine peut expliquer en partie ce résultat, on constate que les autres pays interrogés partagent ce point de vue dans des proportions similaires.Les détaillants doivent, dès aujourd’hui, développer une stratégie digitale à la fois plus cohérente et radicale, s’ils veulent rester dans la course et ne pas perdre des parts de marché au profit de nouveaux arrivants plus opportunistes.Supposons que l’objectif réel du parti de la majorité soit moins un résultat positif, peu probable dès le début de la campagne, que le changement des règles du jeu.S’agissant des innovations, de nombreuses technologies peuvent dorénavant contribuer à relever les défis liés au vieillissement, au bénéfice de l’autonomie et du confort de vie de nos aînés : progrès de la médecine, meilleurs systèmes d’information et de communication, adaptation de l’alimentation et de l’habitat, accroissement de la mobilité, robotique, domotique, etc. Derrière l’enjeu des élections régionales, se profile l’enjeu, de moins en moins virtuel, de l’organisation de ces jeux.Dans les deux cas, le pouvoir pourrait sortir affaibli de ces votes, ce qui ne rassurera guère les marchés.Celui de l’économie positive à l’Institut des futurs souhaitables en passant par Global Impact, modèle inspirationnel qui invite à une démarche de progrès.Cette évolution est liée à plusieurs facteurs structurels et également conjoncturels depuis 2010.Nous avons aimé discuter avec park and suites propriétaires, aimé sa passion à partager ses projets et ses idées.C’est là un défi à la mesure de notre temps : car la protection de l’environnement, la gestion de la conflictualité ou l’impérieuse régulation de la finance internationale appellent aussi la construction de politiques globales associant des coalitions hétérogènes d’acteurs du Nord et du Sud.C’est à ce titre qu’elle a abaissé son principal taux d’intérêt directeur le 13 novembre 2013 à 0,25%.

Advertisements