Les routes du commerce et des idées

Mais la gestion n’est pas leur tasse de thé.Et la volonté de donner un « rôle décisif » au marché, annoncée le 12 novembre, y est transcrite dans des moyens de la concrétiser.Dans l’immédiat, comprendre qui est qui et qui fait quoi au sein de cette gigantesque administration en recomposition continuera d’être la fastidieuse mais plus que jamais indispensable tâche des institutions étrangères travaillant avec la Chine.Peu importe qu’ils proviennent à l’origine de sources fiables : à force d’être à chaque fois reproduits à epsilon près, ils finissent par ne plus avoir grand chose en commun avec leur version originelle.La « solution académique », adoptée par le Conseil de stabilité financière, de Bâle, prévoit que les régulateurs mondiaux doivent identifier clairement les banques d’importance systémique et leur imposer des règles plus strictes, une surveillance plus intensive et des ratios de capital plus élevés.Dans le même sens, le Maroc où la pratique de l’islam est traditionnellement caractérisée par l’ouverture et la tolérance, vient de passer un accord avec les autorités maliennes.Victor Sossou assume en surjouant l’humour un langage aux accents marketing, bien dans la tradition anglo-saxonne, pour emporter l’adhésion. Depuis, les échanges commerciaux avec la Corée du Sud se sont développés et se sont traduits, au premier semestre 2013, par un excédent en faveur de l’Union européenne pour la première fois depuis quinze ans.Celle qui unit Tokyo et Yokohama est peut-être la plus connue.On sait désormais combien un salarié heureux devient un salarié performant. Écouter les automobilistes.C’est l’affaiblissement du pouvoir royal qui a conduit à la révolution.

Advertisements